Épilogue 
Il y a à peu près trois ans que je ne suis pas monté dans une bagnole
et plusieurs mois que je n'ai quitté l'arrondissement

Presque tous les jours
je vais faire un tour près de la Petite Ceinture

Comment vont les mauvaises herbes ?
Les mauvaises herbes vont bien

Je pense à quelques belles filles que je connais
(Enfin...
au mirage qu'elles dessinent sur l'air...
comme un parfum)

Les quelques belles filles que je connais
dans leur vie
il y a toujours quelque truc qui ne va pas

mais ça...

(15 novembre 2000)


Poème pour beaucoup pleurer 
Dans un verger d'oranges
Être soi-même la plus belle orange
Dans son écorce d'orange
Être caressée de la main par la cueilleuse d'oranges
Être humée
Par le vent des tropiques
N'en avoir que faire mais se savoir contenir toute
La divine substance

(3 novembre 1997)

Classé dans : Lirismes  |  1997
Commenter   |  permalienk

Poème de non-souffrance 
Autrefois j'ai beaucoup souffert
Aujourd'hui je ne souffre plus guère
(Mais comme on dit : Je ne rêve plus guère
Je ne baise plus guère)
Quand je pense à tout ce que j'ai souffert
Totalement inutilement
Classé dans : Épigrammes  |  2011
2 commentaires   |  permalienk

L'heure où la nuit tombe 
Ce soir il ne pleut pas
Ce soir
                « tu n’es pas là »
Ce jour j’aurais
                              rêvassé
                                              un peu toute la journée
Ce soir reste plus rien à becter

Depuis que je suis « sorti de l’ombre »
j’aime la vie
                          « et même sous les bombes »

Et j’aime à être présent dans la rue à l’heure où la nuit tombe
Classé dans : 2002  |  Causeries
Commenter   |  permalienk

Minime #140883 
empêtré dès le lange
emmuré jusqu'au marbre
Homme
Singe
déchu
nostalgïeux des Arbres

Classé dans : Figures imposées  |  1997
Commenter   |  permalienk

Départ de bon matin 

Mise en ligne : jeudi 1 septembre 2011, 21:51
Classé dans : 2011  |  Musiquette
Commenter   |  permalienk

Pathies 
    Les pires des normauxpathes sont les schizo refoulés.
Mise en ligne : mercredi 31 août 2011, 06:51
Classé dans : Épigrammes  |  2011
Commenter   |  permalienk

Bilan postopératoire 
    Depuis qu'on m'a amputé d'une moitié de la tête, ça va mieux. Je prends enfin les décisions que tout autre à ma place aurait pris. Du moins il me semble. C'est embêtant que ça ait tant de side effect...
Classé dans : Épigrammes
Commenter   |  permalienk

Cri 
Une corde au cou
Qu'elle vienne
Qu'elle vienne d'elle-même
Elle ne viendra pas

Je l'attendrai toute ma vie
Toute
Toute
Je vivrai jusqu'à la fin

Je n'ai pas besoin d'amour
Je n'ai besoin de rien
De rien
Vraiment de rien

(1er mai 1995)

Classé dans : Causeries  |  1995
3 commentaires   |  permalienk


« · 25 · 26 · 27 · 28 · 29 · 30 · 31 · 32 · 33 · 34 · » »|