Dommage que vous zayez pas l'image (ou tant mieux) 
    Jeudi 20 janvier 2005
    Regardé mes photos d'identité, depuis que j'en ai, l'âge de 17 ans :
    L'impression d'assister à une destruction.
    Plus ça va moins j'aime ma gueule.
    J'ai l'air de plus en plus mal dans ma peau.
    Je ne sais pas ce qui est pire : ma gueule de zombie total d'il y a cinq ans, ou ma gueule de branleur de maintenant.
    P. gardait dans son portefeuille l'une de ces anciennes photos, d'avant que je n'aie barbichette ni lunettes - mais il ne s'agit pas de barbiche ni de lunettes : je suis devenu effroyable, c'est tout. (Si elle m'aimait, elle devait aimer en moi celui que j'étais à 18 ans, à croire, le peu qu'il en restait. Mais elle ne m'aimait pas, elle avait besoin de quelqu'un pour l'aider financièrement.)
Mise en ligne : samedi 16 janvier 2016, 07:48
Classé dans : 2005  |  Traces
Commenter   |  permalienk

Kit complet 
Gainsbourg, Ian Curtis et Jim Morisson en première page de blog...
Le kit complet du normaupathe qui se relooke destroy...
Bah soyons content pour lui...
Content avec ironie mais content quand même.
Car je ne souhaite à personne ma souffrance...
(mais je ne m’amputerais de rien pour en guérir.)
Mise en ligne : mardi 3 novembre 2015, 10:10
Classé dans : 2013
4 commentaires   |  permalienk

Mon jardin secret 
Mon jardin secret
c’est moi, c’est ma personnalité
c’est là où je « m’esprime » pleinement
là où je suis « moi-même »
libéré de toute convention sociale
heureux en un mot...

Mon jardin secret
ceux qui en ont un jour franchi l’enceinte
se sont sentis monter l’angoisse
ont senti les étrangler une tristesse noire
et ça m’a laissé bouche bée
— et ils ont tôt pris leurs jambes à leur cou !...

Mon jardin secret
c’est mon dernier refuge
il n’y a que là où j’arrive à rire
(ou sourire) vraiment.
Bref je déprime pas mal
no comment...
Mise en ligne : mardi 3 novembre 2015, 09:54
Classé dans : 2013  |  Causeries
Commenter   |  permalienk

Quincard 
Quincard et simili smicard
ne lui restant quasi qu’un quart
de siècle ante final rencard

Quincard et en tout lieu tricard
de tous les cieux tenu à l’icare
vieux veau plus jamais queutard
Mise en ligne : lundi 2 novembre 2015, 23:49
Classé dans : 2014
Commenter   |  permalienk

:/ 
Le monde appartient à
ceux qui se lèvent tôt mais
ceux qui se lèvent tard
le confisquent :/
Mise en ligne : vendredi 16 octobre 2015, 22:18
Classé dans : 2010  |  Épigrammes
Commenter   |  permalienk

Cartes de visites sur papier recyclé 
    J’ai développé mon propre concept de « cartes de visites sur papier recyclé ». Il me restait toute une collection de vieilles cartes d’anciens contacts de l’époque où j’essayais de bosser dans l’informatique. J’en barre les noms et adresses et au dos j’y inscris à la main mes coordonnées ! Je passe un peu pour un zombie.
Mise en ligne : vendredi 16 octobre 2015, 21:57
Classé dans : 2010  |  Un schizoïde parade
Commenter   |  permalienk

* 
Jour comme un autre est pour
celui qui parle tout seul celui où
son dernier ami coupe le son.
Mise en ligne : mardi 11 août 2015, 20:21
Classé dans : 2015
Commenter   |  permalienk

Points communs point comme 
    Une chanteuse m'a mis un message sur pointscommuns.com. 20 euro qu'il me faudrait débourser pour le lire, au minimum.
    C'est cher mais nous avons 10 « points communs », et 5/8 d' « affinité », des scores que je n'avais jamais atteints.
    Je crois avoir trouvé son site. Ça aurait pu être pire : elle fait de la musique pour enfants.
    Mais j'aimerais mieux rencontrer une boulangère qu'une artiste, à vrai dire... Les artistes sont toujours ratées. Les boulangères, en général, font bien leur métier.
Mise en ligne : dimanche 9 août 2015, 16:15
Classé dans : 2009
Commenter   |  permalienk

Cosmétique 
    Ravitaillement à l'épicerie bio today.
    « Je vous ai mis un dépliant sur les cosmétiques bio », me dit la caissière.
    « Je n'utilise jamais de cosmétiques, ni bio ni autre », que je trouve à répondre. (Oui, c'est le genre de réponses qui me viennent naturellement. C'est mon Captain Inside qui me les souffle de l'intérieur de moi, et je n'ai pas le temps de réfléchir que j'ai déjà répondu.)
    « Pour quelqu'un de votre famille alors ?... », elle insiste. ... Famille, famille... Je regarde autour de moi : où çà, famille ? Bon, abstenons-nous de tout autre commentaire et faisons comme si on avait ça, une famille.
    En fait le mot, l'idée de « cosmétique » me fait horreur. Je ne sais pas trop ce qu'ils entendent par là, ne veux pas le savoir. J'ai cru comprendre que les femmes utilisaient beaucoup de produits comme ça mais j'ai jamais voulu le savoir...
    J'ai une idée à moi du « bio » qui est : on ne se lave jamais, on évite de prendre aucun médicament... Enfin bref.
    J'avais remarqué qu'on rencontrait souvent des gens bizarres dans les épiceries bio. Je suis peut-être le plus bizarre de tous.
Mise en ligne : mercredi 24 décembre 2014, 18:12
Classé dans : 2004  |  Causeries
Commenter   |  permalienk


« · 3 · 4 · 5 · 6 · 7 · 8 · 9 · 10 · 11 · 12 · » »|