RAD 
    Je n'ai rien à dire au monde sinon que je lui suis étranger.
    Ne lisez pas ces pages elles suent l'ennui.
    Avec l'âge pour moi tout devient simple. Tout s'explique si simplement. Tout est dit en trois mots.
    Dans ma vie de Nerd je n'aime que les blogs d'adolescentes et postadolescentes, et aussi la conversation de la Méridioe, qui habite deux étages en dessous de mon siège d'ordinateur, et qui dort en ce moment (je crois que ses horaires de sommeil c'est 9 heures du soir - 6 heures du matin : on doit avoir une heure de sommeil commun, c'est drôle...)
    Elle doit avoir dans les 70 ans, l'âge de ma mère. Elle est « Mademoiselle ». Elle a été infirmière de salle d'opération à l'hôpital d'à côté.
    C'est triste à dire mais je l'aime plus que ma mère. Et j'ai l'impression d'avoir conversé moins de temps avec ma mère qu'avec elle. Je me sens cynique en écrivant ça. J'aime à poser au cynique. Mais c'est peut-être vrai. Ou presque.
    Quand on est complètement désespéré, passé un certain niveau de désespoir, on ne ressent plus aucune tristesse. Désensibilisé on est. Moi et mes dents on est désensibilisés. (Il faudra un jour que je parle de mes dents...)
    Je suis un hypersensible qui a fini par se désensibiliser, avec les épreuves. ( En fait je ne suis pas si désensibilisé que je le raconte, je sais bien. La moindre rencontre humaine et je me retrouve à essayer de rassembler les morceaux de mon corps et de mon âme qui fuient dans tous les sens. Hé hé c'est rigolot comme image, non ? (Cette dernière phrase : inspirée par les blogs d'adoe...) )
    La Méridioe radote beaucoup, mais j'ai l'impression qu'elle le fait exprès. Elle teste son interlocuteur : esqu'il me prend pour une vieille folle ?
    Je l'écoute et j'essaie, de temps en temps, de placer une remarque, je ne sais par quel besoin, remarque que nous trouvons stupide on est d'accord. Car je n'ai rien à dire. Je ne connais rien à la Vie, à l'Informatique un peu.

(2 février 2004, 26hqq)

Mise en ligne : jeudi 20 décembre 2012, 19:47
Classé dans : 2004  |  Singes sous la pluie

Commentaires 

Citer sur un « site social »


 
 
 

Ajouter un commentaire

Remplissez ce formulaire pour ajouter votre propre commentaire.









Insertion spéciale : « » Ç œ Œ