Non-gloire de mon père 
De moins en moins il m'arrive
de descendre dans la rue
Chaque fois que je descends dans la rue
« Je n'en crois pas mes yeux »

Tous ces gens qui me ressemblent
nous n'avons rien à faire ensemble
Le monde bouge
Je reste un plouc

Si j’étions né dans le maquis
héroïquement que je m’en serions sorti
mais je naquîmes dans la boue

et dans la boue le destin me cloue
et tant cette vie me paralyse
qu’insensiblement je m’y enlise

(20 septembre 1987)

Mise en ligne : vendredi 12 octobre 2012, 14:10
Classé dans : 1987  |  Héritage des P  |  Le malétant  |  Off Ze Road

Commentaires 

Citer sur un « site social »


 
 
 

Ajouter un commentaire

Remplissez ce formulaire pour ajouter votre propre commentaire.









Insertion spéciale : « » Ç œ Œ