Elizabeth Bishop : Casabianca 
Love's the boy stood on the burning deck
trying to recite "The boy stood on
the burning deck." Love's the son
    stood stammering elocution
    while the poor ship in flames went down.

Love's the obstinate boy, the ship,
even the swimming sailors, who
would like a schoolroom platform, too,
    or an excuse to stay
    on deck. And love's the burning boy.


L'amour est ce garçon se tenant là sur le navire en flammes
essayant de réciter : « Ce garçon se tenant là
sur le navire en flammes. » L'amour est ce fils
    se tenant là à ânonner des leçons
    alors que le pauvre esquif en feu sombrait.

L'amour est l'enfant obstiné, le navire et
même les marins nageant tout autour et
rêvant d'être « au tableau noir » eux aussi
    ou d'une excuse les retenant
    au pont. Et l'amour est ce garçon en flammes.



La traduction de Claire Malroux (Nord & Sud, Circé, 1996, p. 15) :

L'amour est le garçon qui debout sur le pont en feu
essayait de réciter : "Le garçon était debout
sur le pont en feu." L'amour
    est le fils debout ânonnant son discours
    tandis que le pauvre navire en flammes coule.

L'amour est le garçon têtu, le navire,
même les marins à la mer, qui
voudraient bien une estrade d'école, eux aussi,
    ou une excuse pour rester
    sur le pont. Et l'amour est le garçon en feu.

Mise en ligne : mardi 15 novembre 2011, 05:04
Classé dans : Traduction

Commentaires 

Citer sur un « site social »


 
 
 

Ajouter un commentaire

Remplissez ce formulaire pour ajouter votre propre commentaire.









Insertion spéciale : « » Ç œ Œ