Formation littéraire 
Ma mère bien que paysanne finistérienne
jamais ne me chanta de berceuse ethnique ;
mais son mari bien que de l'école on l'eût retiré
au jour de ses quatorze ans (ou au lendemain,
on pourrait le calculer en étudiant
calendriers, registres, règlements...)
avait « retenu de ses classiques »
une espèce de comptine
qui également
« berça mon enfance » :

    Sur une racine de la bruyère
    la corneille boit l'eau
    de la fontaine meulière
Mise en ligne : dimanche 16 octobre 2011, 06:02
Classé dans : Présentations  |  2011  |  2013  |  Héritage des P

Commentaires 

Citer sur un « site social »


 
 
 

Ajouter un commentaire

Remplissez ce formulaire pour ajouter votre propre commentaire.









Insertion spéciale : « » Ç œ Œ