(Yeats) : Fous comme brume et neige 
Boucle et barre la porte car
un vent fou nous assiège
Nos âmes sont au mieux ce soir si
ce logis les protège
Alors que tout au dehors de nous est
fou comme brume et neige

Horace est là près d'Homère
et Platon, entre eux deux, siège
Et de même Tully est ouvert à la page
de nos années de collège
quand toi et moi ignar' étions z-encore et
fous comme brume et neige

Ce qui me fait soupirer vieil ami ?
Quoi de plus t'en dirais-je...
C'est que je sais que tous ces gens-là et aussi
Cicéron et le long sortilège
des z-Homères même aux mille z-yeux morts étaient
fous comme brume et neige

(Traduit de Yeats)

Mise en ligne : lundi 10 octobre 2011, 01:00
Classé dans : Traduction

Commentaires 

Citer sur un « site social »


 
 
 

Ajouter un commentaire

Remplissez ce formulaire pour ajouter votre propre commentaire.









Insertion spéciale : « » Ç œ Œ